Cela fait longtemps que j’essaie de l’avoir cette espèce numéro 120 en Islande. Nous avons cherché en vain le chevalier à pattes jaunes la semaine dernière, et ce matin, nouveau coup de téléphone pour des bécassins à long bec à Reykjavík (il n’y en avait eu que 7 observés en Islande jusqu’à présent). La météo fût horrible toute la journée et nous avons décidé avec Stefan d’attendre 18h pour tenter notre chance. Hélas, double hélas, ils n’étaient plus là!!! Mais voilà que son téléphone sonne, et bingo, ils étaient à 15 minutes de route. Donc direction l’étang sur lequel ils étaient. Une fois arrivée, nous avons du nous faufiler entre les gouttes et attendre une percée du soleil, pour la série que voici. C’est donc la 120ème espèce en Islande, la 349ème au total…
Et à l’heure où je vous écris, je viens de recevoir un SMS car une paruline à collier a été trouvée à quelques encablures du travail. Vous savez où je serai demain matin 😉 La suite donc au prochain épisode!!!

It has been going on for a long time, my quest for species number 120 in Iceland. Last week we chased a lesser yellowlegs (we missed it), and this morning new phone call for, this time, a pri of long-billed dowitcher (They had been observed only 7 times in Iceland). The weather has been horrible all day long and we decided with Stefan to try our chance after 6PM. But they were not there anymore, and that’s when we got a phone call. They were only 15 minutes away from us, so we rush to this lake. Once we arrived there we had to play with the weather and wait for the sun to come up! It did, so here is the nice set of pictures I got from this lifer!! So that’s species 120 in Iceland, 349 in total.
And 2 minutes ago, I just received a SMS telling me that a northern Parula was find two blocks away from work, so you know where I will be tomorrow morning 😉

Bécassin à long bec – Long-billed dowitcher

Je suis donc aller voir la paruline à collier (8ème observation en Islande, la dernière fût faite en 1989). Pour une fois, j’ai réussi, je l’ai vue cette demoiselle, et même si c’était une juvénile, elle était magnifique. C’est donc la 121ème espèce en Islande et la 350ème au total 😉

I went to see the Northern parula (8th observation, the last one was in 1989). For once I got it and even if it was a juvenile, it was magnificent. This is species 121 in Iceland and 350 in total.

Paruline à collier – Northern paru

Ces deux espèces viennent en fait d’Amérique. Elles ne sont qu’occasionnelles en Europe, et ont été observées très peu de fois; En Islande, 8 fois chacune! Je cours rarement après les oiseaux, mais là ces deux espèces étaient trop proches pour les manquer. J’ai encore des tonnes de photos et en ressortiraient quelques unes aux heures sombres de l’hiver 🙂 Les ornitho sont sortis aujourd’hui et sont partis sur la péninsule sud du pays car nous sommes en plein milieu d’une dépression, ce qui en général amène beaucoup d’oiseaux rares des USA et du Canada. Je ne ferai même pas la liste de tout ce qu’ils ont vus. J’aurai pu y aller, mais suis resté tranquillement ici en espérant que certains d’entre eux arrivent jusqu’ici 😉

These two species are from the States. We can only see them occasionally in Europe where they have been spotted few times; in Iceland, only 8 times. I rarely twitch, but these two species were too close to me. I’ve still tons of pictures and will probably used some of them when the winter will be dark and bad to publish some messages 😉 A group of birdwatchers went to the south peninsula of the country today as we are in the middle of a depression, and this usually brings a lot of birds from the States. I could have gone but I decided to stay over here and wait for the pioneer birds which will do it to Reykjavik 😉 They’ve seen a lot of rarities and let’s hope some are around Reykjavik area too 😉

kris

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *